Conjoncture des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence au 3e trimestre 2018 : un ralentissement marqué

Suite à une dynamique économique favorable en 2017 pour les entreprises des Alpes-de-Haute-Provence, l’année 2018 marque le pas avec un ralentissement marqué au 3e trimestre.

2018 marque le pas

Elle est bien loin la dynamique économique très favorable de 2017. Malgré un léger rebond de l’activité au 2e trimestre, après un fort ajustement à la baisse au 1er trimestre, la tendance 2018 se situera globalement en retrait par rapport à l’année dernière.
Au 3e trimestre, l’activité constatée par les entreprises des Alpes-de-Haute-Provence reste en retrait par rapport à l’année d’avant. Les perspectives pour la fin d’année sont attentistes : les chefs d’entreprises n’envisagent pas de reprise d’une dynamique positive.

Le commerce en difficulté

Après avoir affiché une belle dynamique en 2017, le commerce est en difficulté depuis le début d’année 2018. Suite à un léger rebond au 2e trimestre, 42 % des détaillants et 45 % des grossistes déclarent une baisse de leur chiffre d’affaires au 3e trimestre. Les chefs d’entreprises du secteur espéraient pouvoir rattraper une année mal engagée par de bons développements dans les derniers mois de 2018 mais les premières remontées ne laissent que peu de place à l’optimisme.

La construction reste dans une dynamique de reprise

Le rebond du secteur initié en 2017 se poursuit en 2018 pour les entreprises du bâtiment et des travaux publics malgré de nombreuses difficultés individuelles persistantes. Au 3e trimestre, un tiers des professionnels du BTP font état de volumes d’affaires en hausse et la moitié déclare un chiffre d’affaires stable.
Faisant état de carnets de commandes bien garnis, les entreprises du secteur s’attendent à une poursuite de ces développements favorables en fin d’année.

Les très petites entreprises en difficultés

Plus d’un tiers des entreprises de moins de 10 salariés font état de chiffres d’affaires en recul au 3e trimestre 2018 par rapport au 3e trimestre 2017. Les niveaux d’activité restent particulièrement en retrait pour cette catégorie d’entreprises en 2018 par rapport à l’année d’avant.

Un début de décélération pour les entreprises les plus grandes

Plus du tiers des entreprises de 10 salariés et plus interrogées (35 %) indiquent une progression de leurs rythmes d’affaires au cours des neuf premiers mois de 2018 par rapport à la même période l’année dernière. Dans le même temps, le nombre d’entreprises qui rencontrent des difficultés est allé en s’accroissant au cours de l’année. Les premiers indices d’un début de décélération se font sentir en fin d’année.

 

Méthodologie : 684 entreprises des Alpes-de-Haute-Provence ont répondu à cette enquête de conjoncture réalisée du 1er octobre au 15 novembre 2018.

À voir