Conjoncture des entreprises : stabilisation des niveaux d’activité au 3e trimestre 2017

Après une nette progression au 2e trimestre, l’activité économique départementale se stabilise au 3e trimestre. Face à un contexte économique favorable, les chefs d’entreprises anticipent un maintien de leurs rythmes d’affaires pour le 4e trimestre.

Un contexte économique favorable

Aussi bien à l’échelle internationale, qu’en France, les voyants sont au vert. L’accélération de la croissance mondiale se poursuit avec une hausse du PIB de 3,2 % en 2017. La zone euro est en train de combler son retard conjoncturel, l’acquis de croissance devrait être de 2,1 % à la fin de l’année. La France n’est pas en reste, ainsi son produit intérieur brut devrait progresser cette année de 1,8 % (contre 1,1 % en 2016) et la tendance devrait se prolonger à moyen terme (+ 1,7 % en 2018 et 1,9 % en 2019).

Cet environnement économique favorable devrait profiter par effet induit aux entreprises locales qui bénéficieront d’une demande nationale et internationale bien adressée.

Stabilisation au 3e trimestre et maintien au 4e trimestre

Faisant suite à un trou d’air au 1er trimestre, l’activité est franchement repartie au 2e trimestre dans les Alpes-de-Haute-Provence. Au 3e trimestre l’activité économique se maintien à un niveau relativement élevé pour les entreprises départementales avec néanmoins quelques différences sectorielles et catégorielles.
Les entreprises anticipent une poursuite à court terme de cet épisode de croissance tendancielle malgré un léger ralentissement en fin d’année.

Industrie : tassement de l’activité au 3e trimestre

Après une franche accélération des rythmes d’affaires dans l’industrie au 2e trimestre 2017, l’activité s’est légèrement tassée au 3e trimestre. Pour autant, les industriels interrogés font état de carnets de commande qui sont bien garnis pour le 4e trimestre et anticipent une progression de leurs chiffres d’affaires pour la fin d’année 2017.

Construction : vers une reprise économique

Suite au rebond du secteur au 2e trimestre, les volumes d’affaires progressent à nouveau au 3e trimestre pour les entreprises du BTP. La trésorerie des entreprises du secteur retrouve un peu d’air et les marges se regonflent petit à petit. Les professionnels du secteur sont optimistes quand à la poursuite de ces bons développements au moins jusqu’à la fin de l’année.

Commerce : une activité stable

L’activité commerciale s’est stabilisée à un niveau médian au 3e trimestre. Les détaillants et grossistes font état d’une dégradation notable de leur trésorerie et d’un resserrement de leurs marges. Malgré un contexte économique favorable, les commerçants restent attentistes quant aux développements futurs.

Services : une saison touristique satisfaisante

Les professionnels de l’hébergement et la restauration se montrent globalement satisfaits de la saison touristique qui est comparable en termes de niveaux d’activité à la saison 2016. Les autres prestataires de services (services à la personne et aux entreprises) font état d’une stabilisation de l’activité au 3e trimestre. Ces derniers se montrent plus optimistes que les professionnels du tourisme quant à une progression de leurs rythmes d’affaires en fin d’année.

Des TPE qui restent attentistes et des PME qui profitent de la reprise

Comme précédemment, ce sont les entreprises de 10 salariés et plus qui bénéficient le plus de ce contexte économique favorable. Petites, moyennes, et grandes entreprises anticipent la poursuite de l’élévation des rythmes d’affaires pour la fin d’année.
A l’inverse, les très petites entreprises (TPE) se montrent plus pessimistes et n’entrevoient pas d’amélioration notable de leurs conditions à court terme.

 

Méthodologie : 683 entreprises des Alpes-de-Haute-Provence ont répondu à cette enquête de conjoncture réalisée du 1er au 31 octobre 2017.

À voir