Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
Accélérateur des entreprises

Tous acteurs de l'économie d'énergie

Les prix du gaz et de l’électricité, notamment pour les entreprises, connaissent depuis plusieurs mois de fortes hausses liées à la situation internationale. Plusieurs mesures sont en place pour permettre aux entreprises de faire face à leurs factures d’électricité et de gaz.
  • #ACCOMPAGNEMENT
  • #
  • Bandeau énergie
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Vendredi 16 septembre 2022

    Retrouvez les mesures mises en œuvre entre fin 2021 et début 2022, dont vous bénéficiez ou pouvez bénéficier, ainsi que celles complémentaires qui entreront en vigueur dans les prochains jours pour faire baisser votre facture.

    Titre
    Vers des mesures d'urgence

    Comment réduire sa facture d’électricité pro ?

    La facture d’électricité d’une entreprise se structure en trois grandes composantes :

     

    Déterminer la puissance souscrite

    Selon la définition d’Engie, « la puissance souscrite pour un compteur électrique c’est la puissance maximale que votre réseau électrique est techniquement capable de fournir. ». Il s’agit de l’énergie maximale que vous pouvez soutirer au réseau sur un instant T.

    Les fournisseurs segmentent leurs offres en trois grandes catégories de consommateurs pro. C’est en fonction de votre puissance de compteur électrique, qu’est déterminé votre profil de consommateur, à savoir :

    • Profil « Tarif Bleu », les professionnels avec un compteur d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA ;
    • Profil « Tarif Jaune », les entreprises avec une puissance comprise entre 36 kVA et 250 kVA ;
    • Profil « Tarif Vert », les industries avec une puissance de compteur supérieur à 250 kVA.

     

    Bien estimer votre puissance de compteur peut donc vous aider à déterminer les offres adaptées à vos besoins qui impacteront :

    • Le montant de l’abonnement à l’électricité, la partie fixe de la facture. Plus vos besoins de puissances sont élevés, plus le tarif de l’abonnement sera élévé ;
    • Le prix du kWh. Plus votre puissance est importante, plus celui-ci sera élevé.

     

    Si vous choisissez une puissance supérieure à vos besoins, vous paierez inutilement un abonnement trop cher. A l’inverse, une sous-estimation risque d’entraîner des dépassements de puissance. Cela provoquera des pénalités sur la facture.

    Pour choisir correctement la puissance dont vous avez besoin, il faut additionner la puissance nécessaire au fonctionnement de tous vos équipements électriques ensemble. Par exemple, si cumulés vos appareils consomment 20 000 kWh, vous devrez souscrire une puissance de 20 kVA.

     

    L’option tarifaire : un vecteur d’économies d’énergie

    Le meilleur contrat est celui qui s’ajuste le plus à vos habitudes de consommation. D’où l’importance du choix de l’option tarifaire. Il s’agit des variations du prix du kWh selon les heures ou jours de consommation. En général, les professionnels ont le droit à plusieurs options tarifaires :

    • Base, le prix du kWh reste le même tout le temps ;
    • Heures pleines / heures creuses, le prix du kWh est plus bas 8 heures par jour en général, le soir, la nuit et le matin. Il est plus élevé le reste de la journée. Cette option peut intéresser des pros en horaires décalés, comme les boulangeries-pâtisseries.

     

    Globalement, on considère que l’option heures pleines / heures creuses est plus intéressante si plus de 40% de vos consommations ont lieu en heures creuses. Sinon, l’option base sera plus préconisée.

    Ces deux options ne sont pas les seules présentes sur le marché. Avec l’apparition des compteurs connectés Linky, d’autres options tarifaires sont proposées par les fournisseurs.

     

    Changer de fournisseur d’énergie

    Une fois que vous connaissez vos besoins de puissance et l’option tarifaire qui vous correspond, il devient plus facile de trouver un contrat. Par élimination, vous pouvez faire une sélection d’offres adaptées à votre entreprise.

    Si vous rencontrez des difficultés avec votre fournisseur d’énergie, vous pouvez saisir le médiateur national de l’énergie ; autorité publique indépendante, le médiateur national de l’énergie a pour missions de proposer des solutions amiables aux litiges avec les entreprises du secteur de l’énergie et d’informer les consommateurs d’énergie sur leurs droits.

    Médiateur nationale de l’énergie 

    Pour gagner du temps et trouver le fournisseur le moins cher, le mieux reste de passer par un comparateur d’électricité. Il s’agit d’un outil gratuit accessible via internet qui peut vous aider à sélectionner les meilleures offres selon vos besoins.

    Comparateur et outils

     

    Consommer moins pour faire baisser sa facture

     

    Pour réduire la facture d’électricité pro, il convient de faire des économies d’énergie. Et c’est souvent plus facile que l’on ne pourrait le croire. En engageant son entreprise dans la transition énergétique, on peut diminuer drastiquement ses consommations. Explications.

     

    Travaux de rénovation énergétique et isolation

    Les gaspillages énergétiques pèsent sur la facture d’électricité de l’entreprise. Et c’est parfois dû à un défaut d’isolation.

     

    En entamant une rénovation thermique, on peut donc réaliser de belles économies. De plus, vous ferez gagner vos salariés en confort thermique et améliorez les conditions de travail.

    Pour savoir quels chantiers prioriser, il est nécessaire de réaliser un audit thermique de l’entreprise. Ensuite, vous pourrez lancer les travaux.

    I

    l existe bon nombre de subventions pour l’isolation et la rénovation énergétique. Dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), les fournisseurs d’énergie et les vendeurs de carburant peuvent financer des travaux chez les professionnels et les particuliers.

    En général, ces offres de financement sont appelées « Prime Energie » suivie du nom du fournisseur. Toutes les entreprises y sont éligibles. Le montant de la prime varie en fonction des travaux engagés et du fournisseur auquel vous faites appel.

     

    Quelle prime énergie pour mon entreprise ?

    Afin de trouver la meilleure Prime Energie, n’hésitez pas à mettre en concurrence les fournisseurs. Vous pouvez en effet choisir la prime énergie de n’importe quel fournisseur, sans modifier votre contrat.

    Financer vos travaux énergétiques 

     

    Passer à l’autoconsommation solaire

    L’autoconsommation solaire consiste à installer des panneaux photovoltaïques sur le toit ou les parkings d’une entreprise. Ce faisant, elle consomme directement l’électricité qu’elle produit et en soutire moins au réseau. Mécaniquement elle fait donc baisser sa facture d’énergie pro. 

     

    D’autre part, elle peut ainsi répondre à des enjeux RSE en verdissant sa consommation. Enfin, la production photovoltaïque peut se convertir en un revenu pour l’entreprise.

    Autoconsommation

     

    Mettre en place des éco-gestes au bureau

    Prendre des bonnes habitudes de consommation permet d’optimiser sa consommation d’électricité et réduire sa facture. Voici quelques gestes faciles à mettre en place qui peuvent faire toute la différence :

    • Les éclairages de ses bureaux ou de ses bâtiments. En équipant ses bureaux de luminaires fluorescents électroniques et de capteurs de présence, l’économie d’électricité est de 7,5€ par m2/an (source Ademe)
    • La climatisation et la ventilation.
    • En réduisant d’un seul degré sa climatisation, la consommation de votre équipement réduira de 5 à 10% par an.
    • Le chauffage en hiver mais aussi en été. Dans un bâtiment ancien, le chauffage représente 50% des dépenses en énergie. En rénovant vos équipements de chauffage, vous réduirez sensiblement votre facture d’électricité. Même principe que pour la climatisation : en baissant d’1°C vos appareils de chauffage électrique, vous baisserez votre consommation annuelle de 5 à 10%.
    • Tous les équipements électriques de votre site.

     

    Par exemple, un ordinateur fixe allumé 24h /24 toute l’année coûte 100 € d’électricité par an… Cette indication permet déjà de réaliser des économies d’énergie facilement.
    Il s’agit là d’exemples. Il existe bien d’autres gestes à mettre en place dans vos locaux professionnels.


    Les outils

    Comparateur officiel et outils du médiateur national de l'énergie


    Avec les outils proposés par le médiateur national de l’énergie, je peux comparer les offres d’électricité, de gaz naturel ou de gaz en citerne (GPL), saisir le médiateur en ligne en cas de litige, estimer ma consommation d’électricité ou de gaz naturel, choisir l’option tarifaire d’électricité la plus adaptée à ma consommation, observer l’évolution des tarifs réglementés depuis 10 ans ou vérifier le montant de la CTA électricité

    Opérateurs à tarif réglementés

    Les tarifs réglementés sont fixés par les pouvoirs publics. Le prix des offres de marché est fixé par contrat. Tous les fournisseurs proposent des offres de marché. Seuls les fournisseurs historiques (EDF en électricité, ENGIE en gaz ou les ELD) peuvent proposer les tarifs réglementés.

     

    Comment changer de fournisseur d’électricité ?

    Changer de fournisseur en restant dans le même local professionnel
    Changer de fournisseur pro en restant dans le même local professionnel n’implique aucune coupure d’électricité. De la même façon, il n’implique aucune intervention technique dans votre local professionnel.


    En effet, l’électricité est distribuée par Enedis, gestionnaire du réseau de distribution sur 95% du territoire. Ainsi, quel que soit le fournisseur choisi, Enedis sera chargé du maintien de la continuité de la fourniture en électricité.


    Changer de fournisseur lors d’un emménagement dans un nouveau local professionnel

    Si votre entreprise déménage dans un nouveau local, il est possible que l’électricité soit coupée lors de la remise des clés. Il vous faudra dans ce cas choisir un fournisseur au plus vite afin de demander une mise en service de l’électricité. Vous pourrez alors choisir de souscrire chez le fournisseur de votre choix.


    Comment trouver le bon fournisseur d’électricité pour son entreprise  ?

    Si vous souhaitez changer de fournisseur d’électricité, la marche à suivre est très simple. Les besoins varient d’une entreprise à une autre. Certains professionnels opteront pour l’offre affichant le prix du kWh le plus avantageux lorsque d’autres privilégieront une énergie 100% verte ou un service client joignable à toute heure par téléphone.


    Afin de s’y retrouver parmi les nombreuses offres proposées, comparer les offres d’électricité pour professionnels en ligne est une bonne option. Il vous suffira ensuite de contacter le fournisseur choisi pour souscrire votre contrat. La souscription est gratuite et réalisée sans délai sous condition de ne pas être en situation d’impayés auprès de votre fournisseur actuel.

    Comparez les offres proposées

     

    Comment concrètement changer de fournisseur d’électricité ?

    Vérifier la date d’échéance de son contrat actuel
    Les professionnels dont la puissance de compteur est inférieure ou égale à 36 kVA ne sont en général pas engagés chez leur fournisseur. Ils peuvent donc résilier leur contrat d’électricité professionnel sans délai ni frais.


    Les plus grosses entreprises peuvent quant à elles être engagées. Il convient donc de vérifier sur son contrat la date d’échéance afin de procéder au changement de fournisseur sans risquer de payer des frais de résiliation.


    Dans le cadre d’un déménagement, la grande majorité des contrats prévoient que la résiliation peut se faire sans frais, même lorsque le contrat stipule une durée d’engagement.


    Une fois cette vérification faite, il vous suffit de contacter votre nouveau fournisseur pour souscrire votre contrat. Votre nouveau fournisseur se chargera de résilier votre contrat actuel auprès de votre ancien fournisseur sans qu’aucune coupure de courant n’ait lieu dans votre entreprise.

     

    En savoir +

    Baisse de consommation, les bons gestes par l'ADEME

    Baisse consommation

    La maîtrise de sa consommation énergétique est capitale, notamment en période hivernale. Pour vous y aider, nous avons recensé ici dix gestes simples qui vous permettront d’économiser l’électricité au sein de votre entreprise.

     

     

    Pour une entreprise, réduire sa consommation électrique est important à plus d’un titre. Cela revient déjà à réaliser des économies substantielles sur sa facture d’énergie. Mais c’est aussi contribuer à la baisse des émissions de gaz à effet de serre et à la maîtrise des pics de consommation électrique en cas de grand froid.


    Et pour ce faire, chacun d’entre nous a un rôle à jouer.
    Il suffit d’adopter quotidiennement quelques gestes simples.

     

    1- Éteindre l’éclairage intérieur des bâtiments la nuit, le week-end et lors des périodes de fermeture, conformément à la réglementation. Améliorer son efficacité en déployant des sources efficaces et une gestion en fonction de la présence.

     

    2- Réduire l’éclairage extérieur, notamment publicitaire et l’éteindre au plus tard à 1 h conformément à la réglementation. Améliorer son efficacité en déployant des LED des éclairages basse consommation.

     
    3- Réduire la consommation des appareils informatiques : paramétrer la veille des ordinateurs, éteindre complètement les écrans la nuit, préférer les ordinateurs portables qui consomment 50 à 80 % de moins qu’un poste fixe, limiter le nombre d’imprimantes en privilégiant des appareils multifonctions moins nombreux.
     
    4- Maîtriser l’usage du courrier électronique : éviter d’envoyer des pièces jointes trop lourdes, limiter le nombre de destinataires, éviter de trop stocker de messages, trier et nettoyer régulièrement sa boîte de messagerie. Mettre en place une gestion optimisée du fonctionnement des serveurs informatiques.
     
    5- Adapter la température moyenne de chauffage dans les établissements tertiaires, conformément à la réglementation, en vérifiant la bonne programmation des intermittences des équipements et celle des niveaux de température ambiante : 19 ℃ pour les pièces occupées, 16 ℃ hors période d’occupation, 8 ℃ si les lieux sont inoccupés plus de deux jours.
     
    6- Faire entretenir sa pompe à chaleur ou sa climatisation réversible, en plus de l’inspection quinquennale obligatoire. Faire vérifier le bon fonctionnement général des systèmes de chauffage, notamment le bon réglage des pompes de circulation pour le chauffage à eau chaude.
     
    7- Ne pas laisser ouvertes les portes des magasins. Laisser fonctionner la fermeture automatique des portes pour éviter la déperdition de chaleur.
     
    8- Accélérer l’installation de portes sur les meubles frigorifiques des commerces alimentaires.
     
    9- Dans l’industrie, optimiser l’utilisation des appareils fonctionnant à l’air comprimé : rechercher et colmater les fuites régulièrement, arrêter les compresseurs en période d’inactivité de l’atelier, nettoyer ou changer les filtres d’entrée d’air, diminuer la pression des soufflettes à 2 bars (assurer une aspiration d’air d’entrée le plus frais possible).
     
    10- Réduire ou arrêter les systèmes audiovisuels non indispensables, tels que les projecteurs ou écrans des halls d’accueil ou des cafétérias.

     

    ADEME


    A lire et télécharger

     

    Guide aux entreprise -

    Crise de l'énergie

     


    Rénover l'éclairage

    des bâtiments tertiaires

     

    La crise énergétique que nous traversons impacte fortement la trésorerie des entreprises. Vous trouverez une synthèse des dispositifs existants ou mis en place récemment pour tenter de compenser cette flambée des prix.

     

    Titre
    Dispositifs d'aides et financements

    Les aides aux entreprises pour favoriser la transition écologique

    Les entreprises s'engageant dans une maîtrise de leurs dépenses énergétiques et une démarche de production moins polluante peuvent bénéficier d'aides et de financements publics.

     

    Lire +

    Outil de médiation

    Outil d’information exclusivement dédié à la médiation

     

    Médiateur national de l'énergie

    Entreprises grandes consommatrices de gaz et d’électricité

    Prolongement de l’aide pour les entreprises grandes consommatrices de gaz et d’électricité
    Dans le cadre du plan de résilience économique et social, le Gouvernement a mis en place une aide pour les entreprises les plus consommatrices de gaz et d’électricité particulièrement touchées par l’augmentation du coût de l’énergie. Disponible depuis le mois de juillet, cette aide est prolongée jusqu’à fin décembre 2022.


    Lire +

     

    Exonérations CSPE

    Pour faire face aux hausses des prix de l’électricité, le gouvernement a décidé de baisser le montant de la CSPE 2022.

    Quel est son champ d’application ?

    Qui en est redevable ?
     

    Lire +

    Dispositifs d'aide aux entreprises impactées par l'augmentation des prix de l'énergie

    Le Gouvernement a mis en place une aide pour les entreprises les plus consommatrices de gaz et d'électricité particulièrement touchées par l'augmentation du coût de l'énergie.

     

    Lire+


    Communiqué de presse du Gouvernement relatif aux aides aux entreprises pour faire face aux prix de l’électricité et du gaz (novembre 2023)


    Facture électricité

    • TICFE et ARENH
    • Bouclier tarifaire
    • Le guichet d’aide au paiement des factures d’électricité (Pour les mois de septembre et octobre 2022, le guichet des demandes des aides sera ouvert le 19 novembre.)

     

    Facture de gaz

    • TICFE et ARENH
    • Bouclier tarifaire
    • Amortisseur d’électricité pour une partie des TPE et pour toutes les PME
    • Le guichet d’aide au paiement des factures d’électricité pour les ETI et les grandes entreprises
    • Le guichet d’aide au paiement des factures de gaz

     

    Lire le communiqué de presse

    Références indicatives de prix de l'électricité

    La CRE publie des références indicatives de prix de l'électricité pour les PME et collectivités territoriales.

    Communiqué de presse - Marché du travail 19/10/2022

    Un auto-diagnostic en ligne pour estimer la maturité de votre entreprise en matière d'énergie.


    Contact

    T 04 92 30 80 80     -    Envoyer un message