Une convention de partenariat entre la CCIT et la Plateforme initiative AHP

Privilégier " le faire ensemble " au bénéfice de l’efficacité !

« A l'heure où les ressources se raréfient, nous avons l'obligation de privilégier « le faire ensemble » au détriment des schémas plus individualistes qui ne doivent plus avoir cours aujourd'hui » dira Roland Gomez président de la chambre de commerce et d'industrie des Alpes-de-Haute-Provence, lors de la signature d'une convention de partenariat avec la toute nouvelle plateforme Initiative Alpes de Haute Provence, dans les locaux de la chambre consulaire à Manosque. Depuis le 17 février dernier en effet les deux plateformes Initiative Emploi Alpes du Sud (Digne/Est) et Haute-Provence (Manosque/Ouest) sont devenus une seule entité installée à Château-Arnoux sous l'appellation Plateforme d'initiative Alpes-de-Haute-Provence.

Faire mieux encore

Une convention qui consacre la volonté de la chambre consulaire bas-alpine d'œuvrer en parfaite intelligence avec l'ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l'accompagnement des porteurs de projets et autres créateurs d'entreprises, comme des entrepreneurs confirmés.

« Notre objectif au travers cette convention vise à rassembler les énergies dans une dynamique unitaire, de façon à utiliser les ressources disponibles au bénéfice de l'efficacité du service que nous assurons chacun, pour contribuer au développement économique de nos bassins d'emploi ajoutera Roland Gomez. Il est fondamental d'agir en totale complémentarité afin de simplifier le parcours de nos clients et garantir une instruction cohérente des dossiers dont nous sommes saisis. Avec comme ligne directrice d’être en mesure d'apprécier la viabilité des projets sollicitant le concours financier de la plateforme ».

« On va pouvoir faire mieux encore » soulignera le co-président Jean-Roch Boyer rappelant qu'en 2017 les deux Plateformes ont aidé 230 créateurs (dont la moitié ressortissant de la CCIT) créant 500 emplois. Enfin 75 pour cent des créateurs d'entreprises aidés sont toujours en vie après 5 années d'exercice. « C'est un nouvel élan pour nos équipes respectives ajoutera Bernard Pieri, le second co-président de la Plateforme des AHP, évoquant «  l'agilité et la puissance comme nouvelles dimensions de ce nouveau partenariat salutaire  ».

Article : Bernard Fali
À voir