Redynamiser les centres villes

la CCI partenaire de l’action "Cœur de ville"

Lauréates avec 220 autres communes françaises du dispositif national « Action Cœur de ville », Digne-les-Bains et Manosque vont profiter du plan national de 5 milliards d’euros qui vise à redynamiser les centres villes. Les conventions pluriannuelles ont été signées avec les partenaires du dispositif : l’État, la Caisse des dépôts et consignations, le groupe Action logement, l'Agence nationale de l'habitat, le Conseil départemental, l'établissement public d'aménagement, la CCI, la Chambre de métiers, la plateforme Initiative Alpes de Haute Provence.

Cinq axes de travail sont retenus : lutter contre l'habitat indigne permettre de favoriser un développement économique et commercial équilibré, développer l'accessibilité au centre-ville, la mobilité et les connexions avec l'ensemble du territoire, mettre en valeur l'espace public et le patrimoine. Enfin, fournir un accès aux équipements, aux services publics, à l'offre culturelle et de loisirs.
« Notre institution est déterminée à apporter sa contribution au déploiement du dispositif « Cœur de ville » dira Daniel Margot président de la CCI. L’enjeu est considérable et il y a urgence à agir efficacement. Nous sommes convaincus de l’utilité sociale et économique d’un commerce de proximité dynamique. L'équipe partenariale constituée qui couvre les divers aspects à prendre en compte dans cette démarche, m’incite à croire dans notre capacité à réussir cette opération »

La situation à Digne-les-Bains

« Ce qui se construit là, c'est ce que va devenir la ville dans 20 ans », a souligné Patricia Granet, maire de Digne et présidente de PAA. Un "manager de centre ville" va être recruté pour assurer le suivi des travaux. Coût pour la commune et l'agglomération, 99 400 € par an. « La reconquête de son centre ville est un enjeu primordial pour Digne-les-Bains et l’État croit en sa capacité de rebondir » dira le préfet Olivier Jacob. La plupart des chantiers devraient se dérouler sur plusieurs mois, voire plusieurs années jusqu'en 2025 au plus tard. Avec 25% des habitants sans emploi et 28% de retraités, le centre ancien dignois est en effet marqué par une carence commerciale et un habitat dégradé. 

Le cas de Manosque

"Aujourd'hui, nous avons l'occasion de nous préoccuper de la réhabilitation du centre. Nous allons y mettre les moyens" a annoncé Bernard Jeanmet, maire de la commune et président de la DLVA. Les opérations menées seront les suivantes : augmenter l’attractivité de l’habitat en centre-ville, le développement économique et commercial focalisé sur une action FISAC, améliorer la mobilité urbaine et les déplacements, la mise en valeur du patrimoine architectural et des espaces publics, le déploiement d'une offre culturelle supplémentaire à l'attention dela population locale et touristes.
 
Article Bernard Fali
À voir

CCIT

Votre contact :

CCI des AHP
Tél : 04 92 30 80 80
Mail : accueil@digne.cci.fr