Les Bistrots de Pays dans les AHP

L’opération Bistrot de Pays est une démarche originale mobilisant des établissements (bistrots, cafés, estaminets et autres débits de boissons) dans un projet de pays. Le Bistrot de Pays a pour but, à travers un réseau local d’animation, de contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien - ou la recréation - du café de village multiservices de proximité.

 
3 bonnes raisons de devenir
Bistrot de Pays
 
 
1 : une image positive et d’une communication efficace
Le label répond à une réelle attente sociale. En faisant le « tour des Bistrots de Pays » la clientèle vient retrouver les valeurs fortes du monde rural : convivialité, authenticité, juste rapport qualité/prix…
Les actions de communication du réseau sont là pour démultiplier et diversifier ce flux de clients : site internet, guide, articles de presse, salons…
 
 
2 : une dÉmarche qualitÉ opÉrationnelle
Adhérer à une charte c’est aussi profiter d’une démarche de progrès. Vous bénéficiez ainsi d’un accompagnement local personnalisé par le relais local de la marque et de formations parfaitement adaptées à vos besoins.
 
 
3 : une dynamique de rÉseau
Conserver sa singularité tout en intégrant un collectif de professionnels sur la même « longueur d’onde », dans un esprit de solidarité et de complicité. Parce que dans les petits villages plus qu’ailleurs, l’union fait la force !
 
 
La Charte des
Bistrots de Pays
 
L’opération Bistrot de Pays® est une démarche originale mobilisant des établissements (bistrots, cafés, estaminets et autres débits de boissons) dans un projet de pays.
 
Le Bistrot de Pays® a pour but, à travers un réseau local d’animation, de contribuer à la conservation et à l'animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien - ou la recréation - du café de village multiservices de proximité.
 
Un Bistrot de Pays® doit donc :
 
Être situé dans une commune rurale de moins de 2000 habitants.
Constituer le dernier - ou l'un des derniers - commerce(s) du village.
Être ouvert à l'année
Proposer, autant que possible, les services de base non assurés par ailleurs dans le village (tels que dépôt de pain, de tabacs, de journaux, petite épicerie…).
Disposer des principaux documents d'information touristique locale.
Organiser des animations festives et culturelles (au moins 3 par an).
Promouvoir les produits du terroir.
Proposer au minimum une restauration de type casse-croûte à toute heure, basée sur les produits régionaux.
 
Dans le cas où une restauration complète est assurée, proposer des repas où les recettes et les produits du terroir tiennent une place prépondérante.
 
 
Les étapes de labellisation
 
1ÉRE Étape : VERIFICATION DES CRITERES D’eligibilite
 
Rappel des critères d'éligibilité :
 
  • Le bistrot de Pays est situé dans une commune rurale dont la population est inférieure à 2000 habitants,
  • Le bistrot est ouvert à l'année (10 mois minimum),
  • Le bistrot représente le dernier ou l'un des derniers commerces du village, et c'est le seul bistrot du village,
  • Le bistrot dispose d’une licence IV,
  • L’établissement est exploité par le candidat depuis au moins 12 mois au moment de la candidature ou il peut attester d’au moins 3 ans d’expérience dans un établissement similaire,
  • Les plages d'ouverture du bistrot sont en cohérence avec une activité bistrots. Elles ne se limitent pas aux horaires de services en restauration,
  • Le bistrot propose à la clientèle au minimum une activité de petite restauration,
  • Une majorité de plats sont élaborés au sein de l’établissement,
  • Les tarifs pratiqués se situent dans la gamme moyenne (possibilité de consommer une entrée un plat et un dessert pour moins de 25 €).
 
2Éme ETAPE : DOSSIER DE CANDIDATURE
 
Le dossier de candidature doit être envoyé à la Fédération Nationale des Bistrots de Pays avant le 30 avril de l’année de candidature. La CCI des Alpes-de-Haute-Provence peut vous accompagner dans le montage du dossier de candidature.
 
 
3Éme Étape : AUDIT « CLIENT MYSTERE »
 
Au regard de votre dossier de candidature, si l’avis de la Fédération Nationale des Bistrots de Pays est favorable, un consultant spécialisé visite l’établissement en client-mystère ». En amont, la CCI des Alpes-de-Haute-Provence peut vous accompagner en réalisant un « audit blanc ».
 
 
4ÉME Étape : l’avis du comitÉ d’agrÉment
 
Votre candidature est examiné par un comité local réunissant la Fédération Nationale des Bistrot de Pays, le relais local de la marque et ses partenaires privilégiés (Chambres de Commerce et d’Industrie, Pays, Conseil départementaux, Agence départementale du tourisme…). La commission nationale de la Fédération statue sur votre candidature sur avis du comité local.
 
 
5ÉME Étape : PLAN D’ACTION
Vous vous engagez à mettre en œuvre le plan d’action préconisé et à participer aux animations collectives, réunions du réseau et aux formations proposées.