Le nouveau classement des campings

La réforme du classement des hébergements touristiques, actée par la loi de développement et de modernisation des services touristiques du 22 juillet 2009 a pour objectif de :

 

 

  • favoriser la modernisation des équipements et l’intégration des critères de qualité de services normées ;
  • améliorer la lisibilité et la fiabilité de l’offre de l’hébergement et harmonisant les niveaux de prestations d’un mode d’hébergement à l’autre ;
  • renforcer l’attractivité de la destination France.
     

Depuis le 1er juillet 2010, les campings peuvent demander à être reclassés. A partir du 22 juillet 2012, les campings ne pourront plus faire référence à leur ancien classement.

 

Grands principes du classement

  • Classement de 1 à 5 * (une cinquième étoile est créée),
  • Coût du classement à la charge de l’établissement,
  • Contrôle effectué sur commande de l’établissement par un organisme évaluateur privé accrédité par le COFRAC, compétent dans le secteur des campings et parcs résidentiels de loisirs,
  • Classement valable 5 ans attribué par le préfet du département sur la base de l’avis émis par le cabinet de contrôle,
  • Publication des établissements classés sur classement.atout-france.fr, par Atout France,
  • Animation du dispositif de classement par Atout France,
  • Référentiel révisable tous les 5 ans (avec information sur les nouveaux critères avant l’échéance),
  • Possibilité pour les exploitants de gérer et suivre leur demande de classement par télé-procédure sur le site classement.atout-France.fr.

 

Le nouveau référentiel de classement des campings

Il a été élaboré par Atout France, en collaboration avec la sous-direction du tourisme au sein du ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi, les représentants des associations de consommateurs et les professionnels de l’hôtellerie de plein air.

Il comporte de nouveaux critères relatifs :

  • à des types d’équipements (piscine, sauna…),
  • à des services (existence d’un site internet, langues étrangères pratiquées...),
  • à l’accessibilité (sensibilisation de l’équipe d’accueil aux clientèles en situation de handicap...),
  • au développement durable (mise en oeuvre d’au moins une mesure de réduction d’énergie...).

200 critères « obligatoires » ou « à la carte » sont proposés en trois grands chapitres : équipements, services au client, accessibilité et développement durable. A chaque critère est affecté d'un nombre de points.
Pour obtenir le classement dans une catégorie donnée, il faut atteindre un nombre de points minimum (addition des points obligatoires et à la carte), à raison de :

  • 100 % des points affectés aux critères obligatoires, avec une marge de 5 %. Les points obligatoires perdus doivent être compensés par trois fois plus de points “à la carte”.
  • 5 %, 10 %, 20 %, 30 % et 40 % des points affectés aux critères “à la carte”, correspondant respectivement aux catégories 1*, 2*, 3*, 4*, 5*.

Vous pouvez consulter les différents tableaux correspondants aux catégories de campings sur Atout France

 

Les différentes catégories de campings


1 étoile : hôtellerie de plein air économique

Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 100.
Les campings de cette catégorie offrent un équipement minimal fonctionnel, adapté pour accueillir essentiellement une clientèle francophone, recherchant avant tout un prix.
Cette catégorie comporte des exigences sur l’état et la propreté des équipements et espaces communs, ainsi que sur la mise en place d’un système de collecte et de traitement des réclamations reçues dans l’ établissement.


2 étoiles : hôtellerie de plein air milieu de gamme

Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 100.
Le niveau de confort et d’équipement offert est plus important qu’en catégorie 1 étoile.
Les campings de cette catégorie doivent être équipés obligatoirement d’un bureau d’accueil avec une présence de jour. Espace de rencontres propices aux animations. Les espaces sanitaires (lavabos) sont équipés d’appareils individualisés.


3 étoiles : hôtellerie de plein air milieu de gamme

Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 90.
Le niveau de confort et d’équipements offert est plus important. Une permanence 24 h/24 est assurée. L’accueil se fait dans deux langues étrangères, dont l’anglais. Présence obligatoire d’une aire de jeux équipée pour enfants.
La gamme de services offerts à la clientèle est plus importante (accès Internet dans les espaces communs, service de boissons…), avec notamment un espace salon, par exemple.


4 étoiles : hôtellerie de plein air haut de gamme

Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 80.
L’accueil est assuré dans deux langues étrangères, dont l’anglais. Existence d’un site Internet et des supports d’information commerciale en deux langues étrangères, dont l’anglais. Possibilité de ravitaillement sur place ou à proximité. Equipements complémentaires de confort de type machine à laver le linge.


5 étoiles : hôtellerie de plein air haut de gamme

Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 70.
Accueil en trois langues étrangères, dont l’anglais. Réservation possible 24 h/24. En matière d’aménagement, les espaces de vie sont plus importants. Présence d’un espace de baignade obligatoire. Accès Internet aux emplacements et dans les espaces communs. Espaces sanitaires et douches chauffées.
Les établissements 5 étoiles doivent offrir un certain nombre de services optionnels à la clientèle : piscine, possibilité de massages détente, tennis, coiffeur, spa, animateur dans la salle de remise en forme.

 

Démarche à suivre

Vous devez vous rendre sur le site internet http://www.classement.atout-france.fr/, un espace personnalisé permet de gérer et de suivre votre démarche de classement.
Vous pourrez y consulter également les différents documents de référence (lois, décrets, grille de contrôle terrains de camping, guide de tableau de classement des terrains de camping, modèle de pré-diagnostic terrains de camping et caravanage…).
Le nouveau panonceau de classement n’est pas encore disponible, n’hésitez-pas à aller vérifier régulièrement sur le site d’Atout France ou à les contacter.