Le financement des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence

Le financement constitue pour une entreprise à la fois une problématique complexe et majeure. Qu’il s’agisse de déployer un programme d’investissements générateur de croissance, ou de faire face à ses engagements à échéance, l’entreprise doit mobiliser les ressources lui permettant de construire sa pérennité et sa compétitivité. Elle dispose potentiellement de plusieurs sources de financement, externe (augmentation de capital et endettement) et interne (autofinancement).

En 2018, près d’un tiers des dirigeants d’entreprises des Alpes-de-Haute-Provence ont eu recours aux capitaux propres pour financer l’activité de leur entreprise, 17 % ont fait appel au financement externe et 6 % pour les deux sources conjointement.

L’immense majorité des financements externes sont réalisés à l’aide d’emprunts bancaires (79 %) le reste étant avant tout des crédits-baux (10 %). Ces financements ont été obtenus en totalité par 77 % des entreprises demandeuses contre 23 % les ayant obtenus partiellement.

S’ils étaient 44 % dans ce cas en 2018, la majorité (54 %) des chefs d’entreprises déclarent ne pas avoir de besoin de financement de leur activité pour 2019.

Pour les dirigeants prévoyant d’investir en 2019, et contrairement à 2018, le recours au financement externe serait le premier choix (27 %) devant le recours aux capitaux propres (15 %).

Les sources de financement des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence

Méthodologie : enquête réalisée du 1er octobre au 15 novembre 2018 auprès d'un panel de 684 entreprises des Alpes-de-Haute-Provence.

À voir