L’entreprise SAGGAM

Experte de la fabrication de grillages double torsion à maille hexagonale destinés à protéger le territoire contre les chutes de pierres, l’érosion et les inondations, l’usine iséroise de l’entreprise Saggam vient d’investir ses nouveaux locaux à Château-Arnoux-Saint-Auban.

Saggam est une petite entreprise familiale, notamment spécialisée dans le négoce et la fabrication de grillage de soutènement des falaises et de grillage anti-fouisseurs pour les digues et berges. Une entreprise atypique en France puisque Saggam y est tout bonnement unique en son genre, pour être le seul fabricant français de grillage à maille hexagonale. « A l’origine, nous avons eu jusqu’à quatre concurrents sur le territoire national, mais ils ont tous décidé de délocaliser leur production. Aujourd’hui, nous sommes les seuls à avoir nos machines installées en France », explique Philippe Zucchini, qui dirige cette petite entreprise familiale avec son épouse et son fils. « J’ai toujours misé à fond sur la fabrication locale. C’est quelque chose qui est essentiel si on veut développer l’économie de notre pays  », insiste le gérant, qui souligne toute l’utilité publique de son activité. « Nous vendons nos grillages aux installateurs, mais le client final, c’est l’utilisateur. Nous nous situons à 90% sur des marchés d’État ou des entreprises comme les compagnies d’autoroute, la SNCF ou Enedis ». 

 

 

Philippe Zucchini a racheté Saggam en 2006, après avoir travaillé pendant 15 ans dans la même activité. Non sans avoir testé dans l’intervalle d’autres secteurs d’activité : « J’ai quitté le groupe pour lequel je travaillais afin de créer ma propre entreprise dans le domaine de l’équipement pour le palissage des vignobles : SVPM, soit Société valentinoise des produits métallurgiques ». 

Une entreprise basée à Aix-en-Provence depuis 20 ans qu’il gère d’ailleurs toujours, mais qui ne l’empêchera pas de saisir l’opportunité de revenir à son ancien métier lorsqu’il a l’opportunité de reprendre ce qui était alors une petite entreprise iséroise de négoce.  

 

 

« C’était une activité purement commerciale qui vendait ces produits en exclusivité pour le compte d’un autre fabriquant ». Très vite, l’activité de négoce se doublera d’une activité de production. 

Mais alors que le site se situe à la Côte-Saint-André, en Isère, le siège social se trouve à Aix-en-Provence, où réside Philippe Zucchini et sa famille. « J’avais dès le départ l’objectif de me rapprocher des Bouches-du-Rhône, mais je m’étais engagé à rester en Isère pour accompagner les précédents salariés jusqu’à leur départ en retraite ». 

 

 

Une fois cette mission accomplie, l’entreprise se met donc en quête d’un nouveau site de production, pour finir par acquérir l’ancienne friche industrielle de la Samat, à Château-Arnoux-Saint-Auban, où l’usine a déménagé début 2021. « On a commencé à travailler en février, mais l’activité a véritablement démarré fin juin-début juillet. Nous avons donc conçu et réalisé tous ces projets en pleine période Covid, ça a été un véritable parcours du combattant. Heureusement, nous avons travaillé avec les artisans locaux qui se sont impliqués à fond pour nous aider à respecter notre planning et nous avons été très soutenus », salue Philippe Zucchini, qui exploite aujourd’hui un site de 20 000m² comprenant deux bâtiments dont le principal, dédié à la production, fait 6 000m².

Un bâtiment entièrement rénové, avec des aménagements dont il ne bénéficiait pas jusqu’ici. « J’en rêvais d’un bâtiment comme ça. De plus, il fait le double de l’ancien bâtiment, ce qui doit nous permettre d’augmenter nos capacités de fabrication, mais aussi d’offrir à nos salariés de meilleures conditions de travail avec des vestiaires, des sanitaires et une salle de repos aux normes ». L’installation d’une toiture photovoltaïque devrait également leur permettre de produire de l’électricité à compter du mois de février, dont la majeure partie sera revendue.

 

 

Avec un parc de six machines, la production est en moyenne de 800 000 et 850 000 m² de grillage par an, soit 1500 tonnes de grillages commercialisés. « Cela représente 60 semi-remorques qui arrivent avec du fil de fer, et le double qui repartent chargés de rouleaux. Mais nous avons une capacité plus importante puisqu’en 2017, qui était notre année record, nous en avons produit 25% en plus. Et aujourd’hui, avec nos nouveaux locaux, nous avons une forte ambition d’augmenter ces quantités », commente Philippe Zucchini. D’ores et déjà, la main-d’œuvre a quasiment doublé, passant de cinq salariés sur l’ancien site à neuf entre la partie fabrication et la partie logistique depuis leur installation. 

 

 

Et ce n’est pas tout. « Comme nous intervenons dans le cadre de travaux de sécurisation, nous devons garantir une qualité impeccable de l’ensemble des matières premières que nous utilisons et nous sommes labellisés AFNOR. Les matériaux sont rigoureusement contrôlés dans notre laboratoire selon les normes NF en vigueur et nous assurons la traçabilité de nos produits jusqu’à la fin de l’utilisation de la bobine », détaille le gérant de l’entreprise. En parallèle, Saggam est certifiée ISO 9001, « et comme nous faisons en sorte d’être de plus en plus respectueux de l’environnement, nous souhaitons basculer dans la norme 14001 que nous espérons obtenir d’ici 2022. J’estime qu’il est très important de tout faire pour respecter notre pauvre planète  ».

 

 

Article et photos : Stéphanie Martin

À voir

CCIT

Votre contact :

CCI des AHP
Tél : 04 92 30 80 80
Mail : accueil@digne.cci.fr