Franc rebond des immatriculations de véhicules neufs dans les Alpes-de-Haute-Provence en 2015

Après cinq années consécutives de baisse, les immatriculations de véhicules neufs, indicateur de la consommation des particuliers et des entreprises, repartent significativement à la hausse dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Immatriculations de véhicules neufs : en hausse de 9 %

 

En 2015, 5 320 véhicules neufs ont été immatriculés dans les Alpes-de-Haute-Provence ce qui représente une hausse de 8,6 % par rapport à 2014.

 

Cette progression notable est deux fois plus forte qu’en moyennes régionale et nationale : les immatriculations progressent de 4,8 % en PACA et de 4,9 % en France.

 

 

 

 

Véhicules particuliers : les immatriculations progressent de 8 %

 

Entre janvier et décembre 2015, 4 210 véhicules particuliers neufs ont été immatriculés dans les Alpes-de-Haute-Provence soit une progression de 8,1 % par rapport à 2014.

 

Les immatriculations de véhicules particuliers ont progressé de 5,5 %e région PACA et de 5,6 % en France.

 

Véhicules utilitaires : net rebond des immatriculations de 11 %

 

En 2015, 1 110 véhicules utilitaires neufs ont été immatriculés dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, en progression de 10,6 % par rapport à 2014.

 

La progression des immatriculations de véhicules utilitaires est nettement plus mesurée en région PACA (+ 1,9 %) et sur l’ensemble du territoire national (+ 1,8 %).

 

 

Source : Ministère de l'environnement, SOeS - SIDIV.

Données téléchargeables sur : http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/

 

 

Pour en savoir plus :

 

Indicateurs et actualités économiques dans les Alpes-de-Haute-Provence

 

Les immatriculations de véhicules neufs se stabilisent en 2014

 

2015, où l'année du chomâge élevé, du repli des exportations et d'un secteur du BTP en grande difficulté

 

3e trim. 2015, les exportations à la peine, la construction toujours en difficulté


2e trim. 2015, exportations et consommation en hausse, la construction en difficulté

 

1er trim. 2015, vers une reprise de l’activité économique ?