Fin du support Windows XP : mieux vaut prévenir que guérir !

Le 8 avril 2014, Microsoft cessera de supporter le système d’exploitation Windows XP ; ce qui signifiera, en particulier, l’arrêt de la publication de correctifs de sécurité.

En Français courant, cela signifie que d’ici quelques mois Microsoft ne protégera plus votre système contre les pirates informatique. Depuis la sortie de Windows XP en octobre 2001 il n’y a pas eu un mois sans que Microsoft ne publie un correctif destiné à régler les problèmes de sécurité découverts sur XP au fil du temps. Sans ce type de corrections, un ordinateur connecté à Internet est très rapidement fragilisé et il devient impossible de se prémunir efficacement des virus et des intrusions : si le système d’exploitation est compromis, l’antivirus peut être « court-circuité » et il n’apporte plus de protection.
 
Windows XP a été vendu à près de 400 millions de copie et il équipe encore aujourd’hui plus d’un tiers des ordinateurs au monde (Forrester 2013). Attirés par de telles parts de marché, il est certain que les pirates mettront au point des attaques massives et aveugles qui testeront le maximum d’ordinateurs connectés à Internet, au hasard, dans l’espoir de trouver un système mal protégé… tel que Windows XP !

 

La sécurisation de votre informatique : une obligation légale
 

Il est important de sécuriser votre informatique et cela même si vous n’avez pas le sentiment d’être une cible potentielle. Quelques obligations légales incitent d’ailleurs les entreprises à se responsabiliser face à la sécurité informatique. 
 
Quelques exemples :
 
- Si vous vous faite piller votre base de données clients, en plus du fort risque pour votre activité, s’applique l’article 34 de la Loi Informatique et Libertés : « Le responsable du traitement est tenu de prendre toutes précautions utiles, au regard de la nature des données et des risques présentés par le traitement, pour préserver la sécurité des données et, notamment, empêcher qu’elles soient déformées, endommagées, ou que des tiers non autorisés y aient accès. »

- Si votre ordinateur obsolète est infecté et sert à envoyer des spams : article 1383 du Code civil « Chacun est responsable du dommage qu'il a causé non seulement par son fait, mais encore par sa négligence ou par son imprudence. »
 

Et un excellent moyen de maintenir la productivité de vos ordinateurs

 

Un ordinateur dont les programmes sont à jour sera moins sensible aux virus et autres programmes malveillants qui au fil du temps le ralentisse, voire l'immobilise.

1 heure d'immobilisation du PC = 1 heure de travail payée mais non effective ! Sans compter les risques de retards !


Votre ordinateur est trop vieux pour y installer une version récente de Windows ? Peut-être est-ce le bon moment pour en changer ?! Avec une machine récente, vous limiterez les frais de maintenance et augmenterez fortement la productivité de ce poste : le retour sur investissement peut être très rapide.

 

Quelques conseils pour réussir sa sortie de Windows XP

Si votre entreprise est concernée par cette migration du système d’exploitation et que vous souhaitez rester en environnement Windows, Windows 7 Pro est aujourd’hui la meilleure alternative : sorti il y a 4 ans, c’est un produit rodé et avec plus de 40% de parts de marché il est bien connu des prestataires informatiques. Windows 8 dispose encore de peu de visibilité dans le monde professionnel et son interface graphique est plus adaptée à un environnement familial qu’à un outil professionnel. Linux et MacOS peuvent également être des alternatives intéressantes, surtout si vous disposez d’une bonne maintenance : ces systèmes sont également fiables mais les prestataires qui y sont formés sont moins fréquents.
 
Quelques points sont à prendre en compte pour bien préparer la migration de vos ordinateurs vers un nouveau système d’exploitation : 
 
- Si la mise à jour consiste en une réinstallation, les informations présentes sur l’ordinateur ont de grandes chances d’être détruites, iI convient donc de les sauvegarder consciencieusement.
 
- Certains logiciels métiers pourraient ne pas fonctionner sur une version plus récente de Windows : des solutions techniques existent le plus souvent mais elles demandent une certaine expertise. Le problème de compatibilité est encore plus grand avec Linux ou MacOS.
 
- Les ordinateurs anciens risquent de ne pas être assez puissants pour faire fonctionner Windows 7 et devront être renouvelés. Mieux vaut alors acheter un ordinateur neuf avec la licence Windows 7 comprise, cela reviendra moins cher que d’acheter les deux séparément.
 
- Le dernier point est essentiel : faites appel à un professionnel pour vous accompagner dans ce projet.
 
 
Frédéric PAZOS, Chargé de Mission TIC et Responsable Informatique de la CCI 04 est à votre disposition si vous désirez des renseignements complémentaires.