Déterminants économiques des Alpes-de-Haute-Provence

Une économie principalement résidentielle

Le système économique des Alpes-de-Haute-Provence s’inscrit dans une logique principalement résidentielle, lequel, en attirant des revenus permanents et temporaires, permet l’expansion des activités économiques présentielles dédiées à la satisfaction des besoins de la population locale. Ainsi, les trois-quarts des emplois et de la valeur ajoutée produite sur le territoire sont concentrés dans le secteur tertiaire (commerce, services marchands et services administrés). Les services non-marchands (ou administrés) représentent 35 % de l’emploi départemental et 27 % de la valeur ajoutée produite sur le territoire. La sphère productive est plus particulièrement concentrée dans le sud-ouest du département et le long du couloir durancien.

Répartition des entreprises et emplois du secteur marchand dans les Alpes-de-Haute-Provence

 

Chiffres clés

PIB : 3,6 milliards d’euros

2,6 % de la région PACA

 

Partage de la valeur ajoutée

2/3 sans les services

40 % dans les services marchands

 

18 510 entreprises et 59 160 emplois

dont secteur marchand :
17 370 entreprises et 38 260 emplois
Répartition de la valeur ajoutée

 

Répartition de la valeur ajoutée par secteur d'activité dans les Alpes-de-Haute-Provence

 

 

Des entreprises exportatrices

En 2014, les entreprises des Alpes-de-Haute-Provence ont exporté 516 millions d’euros de produits dont 61 % de parfums/cosmétiques, 15 % de produits agricoles et agro-alimentaires et 12 % de produits chimiques.
L’Europe est le premier partenaire commercial des entreprises provençales-alpines avec 46 % des exportations et 70 % des importations. L’Asie est le deuxième marché des entreprises départementales avec 41 % de l’ensemble des exportations. Les Etats-Unis, le Japon et Hong-Kong sont les trois principaux pays clients avec respectivement 13 %, 12 % et 11 % des exportations des Alpes-de-Haute-Provence. L’Italie reste le premier fournisseur étranger du département avec 24 % de l’ensemble des importations, loin devant la Chine (13 %) et l’Allemagne (11 %).

Commerce extérieur des Alpes-de-Haute-Provence

 

1 530 entreprises créées en 2014 dont 760 auto-entrepreneurs

12,7 % de créations d’entreprises

A l’instar de la dynamique régionale, la création d’entreprises a été soutenue au début des années 2000 et jusqu’en 2008. Malgré le sursaut en trompe l’œil dû à la création du statut simplifié de l’auto-entrepreneur, les créations d’entreprises stagnent depuis 2009. En 2014, l’auto-entrepreneuriat représente la moitié de l’ensemble des créations d’entreprises même si une auto-entreprise sur deux ne déclare aucune activité dans l’année.

Evolution des créations d'entreprises entre 2000 et 2014 dans les Alpes-de-Haute-Provence

 

53 zones d’activités innervent le territoire et particulièrement le Val de Durance

53 zones d’activités sont réparties dans 45 communes des Alpes-de-Haute-Provence.
4 zones ont une superficie supérieure à 50 hectares (ha).
La commune de Manosque accueille 3 zones d’activités occupant plus de 150 hectares.
La moitié des zones d’activités du département sont concentrées dans le Val de Durance, entre Sisteron et Manosque et représentent près de 80 % de la surface occupée.

Répartition de l'emploi dans les Zones d'Activités Economiques des Alpes-de-Haute-Provence

 

 

Télécharger le panorama économique 2015 des Alpes-de-Haute-Provence (pdf de 15.7 Mo).