Conjoncture des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence : un climat serein au 2e trimestre 2019

Dans un environnement économique dégradé, entre le ralentissement du commerce international, les tensions commerciales entre les deux principales économies mondiales, et plus proche de chez nous la sortie chaotique du Royaume-Uni de l’UE, les entreprises des Alpes-de-Haute-Provence ont conservé des niveaux d’activité honorables au 1er semestre et anticipent de belles perspectives de développement pour la 2e partie de l’année.

Un climat des affaires serein

Bénéficiant de bons développements depuis ce début d’année 2019, les niveaux d’activité des entreprises alto-provençales progressent au 2e trimestre.
L’indicateur de climat des affaires a ainsi progressé de 9 points au 2e trimestre 2019 par rapport à la fin d’année 2018. On assiste cependant à un tassement de cette dynamique positive ; l’indicateur de climat des affaires ne progressant que d’un seul point entre le 1er et le 2e trimestre 2019.

 

Barometre du climat des affaires dans les Alpes-de-Haute-Provence

 

Des volumes d’affaires en hausse

Entre le 1er semestre 2018 et le 1er semestre 2019, les chiffres d’affaires des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence ont progressé de 3 %. Après une forte progression des chiffres d’affaires au 1er trimestre (+ 4,5 %), l’activité a ralenti au 2nd trimestre bien que restant à un niveau satisfaisant (+ 1,5 %).

Quelles perspectives ?

Les chefs d’entreprises se montrent attentistes quant aux développements futurs : le ralentissement de l’activité au 2nd trimestre, simple trou d’air passager, est aussi susceptible de marquer un point d’inflexion dans la dynamique engagée depuis le début d’année.

Les secteurs productifs en vogue

Les secteurs de l’industrie et de la construction bénéficient des meilleurs développements sur la première partie de l’année. Avec des chiffres d’affaires en augmentation de 2,5 % au 1er semestre, les industriels se montrent assez satisfaits et l’indicateur du climat des affaires de ce secteur progresse de 17 points entre fin juin 2019 et fin décembre 2018. Cette dynamique est encore plus prononcée dans le BTP où les chiffres d’affaires ont progressé de 4 % au cours des six premiers mois de 2019, entrainant également une progression notable de l’emploi permanent du secteur (+ 3 %). Faisant état de carnets de commande moyennement garnis, les professionnels de ces deux secteurs productifs s’attendent à un tassement de l’activité en cette fin d’année 2019.

Des difficultés dans le tertiaire

La situation est contrastée dans le commerce, où bien que les chiffres d’affaires du secteur progressent de 3,5 % au 1er semestre, ce sont principalement les enseignes, les grandes et moyennes surfaces ainsi que les activités situées en périphérie des centres-villes qui bénéficient de cette dynamique.
Le secteur des services est dans une dynamique moins positive avec notamment les café, hôtels et restaurants qui font face à certaines difficultés ; ces derniers constatent un recul de leur chiffre d’affaires au 1er semestre 2019.
Commerçants et prestataires de services se montrent assez pessimistes et n’anticipent pas d’amélioration notable à court terme.

 

Téléchargez la présentation de l'enquête de conjoncture des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence :

PDF - 1.1 Mo
Conjoncture des entreprises - 1er semestre 2019

 


 

À voir

CCIT

Votre contact :

Laurent POMÈS
Tél : 04 92 30 59 89
Mail : observatoire@digne.cci.fr