Conjoncture des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence : vers un rebond de l’activité au 1er trimestre 2017

Confirmant les précédentes anticipations des chefs d’entreprises, l’activité économique départementale a ralentie au 1er trimestre, notamment, et de manière plus prononcée, dans le commerce de détail et le BTP. Les perspectives pour le second trimestre sont néanmoins optimistes.

Des perspectives optimistes pour le 2nd trimestre 2017

Les perspectives pour le 2nd trimestre sont encourageantes, avec une augmentation des niveaux d’activité prévue pour l’ensemble des secteurs. Si les deux tiers des professionnels interrogés s’attendent à une stabilité de leur chiffre d’affaire au 2e trimestre, un chef d’entreprise sur cinq envisage une hausse de ce dernier. Ce sont les commerçants, de détail et de gros, qui se montrent les plus optimistes pour les deux mois à venir. A l’inverse, même si la situation se stabilise, le secteur de la construction reste fragile et le rebond économique se fait attendre.

Industrie

Le trou d’air de la mi-2016 n’est plus qu’un lointain souvenir. Après un rebond au 4e trimestre 2016, l’activité industrielle s’est maintenue en début d’année dans les Alpes-de-Haute-Provence. Faisant état de carnets de commande bien étoffés, les professionnels du secteur anticipent une accélération des rythmes d’affaires à court terme.

Construction

L’embellie régionale tarde à atteindre les Alpes-de-Haute-Provence et les niveaux d’activité des entreprises bas-alpines sont même à la baisse au 1er trimestre. Les professionnels du BTP, plus que dans les autres secteurs, font état de marges étroites et de trésoreries très dégradées. Malgré ces constats négatifs, les chefs d’entreprises de la construction anticipent une augmentation de l’activité au cours du 2nd trimestre.

Commerce

Après une dynamique fin d’année 2016, le commerce de détail accuse dans les premiers mois de 2017 un ralentissement d’activité notable dépassant la seule composante saisonnière. A contrario, la situation est globalement positive dans le commerce de gros et les perspectives sont intéressantes : déclarant des carnets de commandes sensiblement mieux garnis que précédemment, les professionnels du secteur prévoient une progression des volumes d’affaires au 2nd trimestre. Bien que plus mesurés, les détaillants anticipent également une hausse d’activité à court terme.

Services

A l’exception de l’hôtellerie-restauration où l’activité s’est stabilisée au 1er trimestre, après une baisse en fin d’année, le secteur des services connait des difficultés au cours des premiers mois de 2017. Volumes d’affaires en baisse, dégradation de leur trésorerie, les prestataires de services font le constat d’un 1er trimestre morose. Mais cela ne les empêchent pas d’anticiper des lendemains meilleurs où, au second trimestre, leur chiffres d’affaires progresseraient.

La conjoncture économique des entreprises de Provence-Alpes-Côte d’Azur

La dynamique positive enclenchée au 4e trimestre 2016 s’est poursuivie au 1er trimestre 2017 pour les entreprises de Provence-Alpes-Côte d’Azur. A l’exception notable de l’industrie, tous les secteurs enregistrent une nette progression de l’activité en début d’année.
Les entreprises, toutes tailles confondues, anticipent une progression d’activité au 2e trimestre et une accélération des exportations.



Méthodologie : 700 entreprises des Alpes-de-Haute-Provence ont répondu à cette enquête de conjoncture réalisée du 6 au 26 avril 2017.

À voir