Conjoncture des entreprises des Alpes-de-Haute-Provence : un horizon assombri au 4e trimestre 2016

L’activité économique est peu dynamique sur la deuxième partie de 2016 malgré un timide rebond au 4e trimestre 2016. Si l’industrie connait une reprise et le commerce de détail reste dynamique, à l’inverse, les services et le commerce de gros sont en difficulté en fin d’année 2016. Pour les premiers mois de 2017, les chefs d’entreprises anticipent un repli de l’activité, plus particulièrement pour les TPE.

Un timide rebond de l’activité au 4e trimestre 2016

Les différences sectorielles sont très marquées avec un rebond de l’industrie, une progression des volumes d’affaires du BTP et un commerce de détail dynamique. A contrario, le commerce de gros et les services éprouvent des difficultés notables en fin d’année.

Industrie

Après un léger repli au 3e trimestre 2016, l’activité industrielle a redémarré au 4e trimestre 2016 en dépit de livraisons internationales qui reculent.

Construction

L’état du secteur de la construction reste complexe : si les volumes d’affaires progressent au cours de la deuxième partie de l’année 2016, la situation est compliquée pour nombre d’entreprises qui restent en difficulté.

Commerce

L’activité du secteur est très contrastée avec d’un côte un commerce de détail relativement florissant (notamment au 4e trimestre) et de l’autre côté le commerce de gros qui accuse une baisse d’activité notable aux 3e et 4e trimestres 2016.

Services

Les prestataires de services subissent une baisse d’activité sur la deuxième partie de l’année 2016. Activité qui est restée néanmoins stable pour les professionnels du tourisme (cafés, hôtels et restaurants).

Les PME bénéficiaires du rebond de l’activité

A l’instar de la tendance régionale, la situation des très petites entreprises (TPE) reste précaire ; ce sont les entreprises de plus grande taille (à partir de 10 salariés) qui bénéficient du rebond de l’activité au 4e trimestre.

Perspectives plutôt pessimistes pour le 1e trimestre 2017

Les chefs d’entreprises anticipent un repli de l’activité sur les premiers mois de 2017. Tout secteur confondus, ce sont les dirigeants des TPE qui se montrent les plus inquiets : un tiers d’entre eux prévoient un recul de leur chiffre d’affaires au 1er trimestre (activité qui serait néanmoins stable pour la majorité d’entre eux).

Zoom sur : l’activité touristique au 1er trimestre 2017

S’il est trop tôt pour faire un bilan de la saison touristique, les chefs d’entreprises du secteur s’attendent à un niveau d’activité comparable à l’année dernière voire légèrement en retrait.



Méthodologie : 536 entreprises des Alpes-de-Haute-Provence ont répondu à cette enquête de conjoncture réalisée du 18 janvier au 4 novembre 2017

À voir