Confiserie Doucet

Le label Entreprise du Patrimoine Vivant attribué à la Confiserie Doucet

« C'est surtout une reconnaissance valorisante pour l'entreprise et pour tous mes collaborateurs » lance François Doucet, directeur général des établissements éponymes et désormais titulaire du label Entreprise du Patrimoine Vivant.
Sur trois millions d'entreprises répertoriées en France, seulement 1400 peuvent se prévaloir de ce label et six dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. 
Après une première approche par la Direccte en 2012, c'est en 2016 que la société oraisonnaise s'engage dans le montage du dossier de candidature. Un dossier très lourd à remplir et qui aboutit donc, en novembre 2017, à une réponse positive de l'instance décisionnaire. 
 
Une marque d'excellence Le label Entreprise du Patrimoine Vivant, créé en 2005, est une marque de reconnaissance de l’État mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Attribué pour une période de cinq ans, ce label, délivré sous l'autorité du ministère de l'Économie et des Finances, rassemble des fabricants attachés à la haute performance de leur métier et de leurs produits.
 
La procédure d’attribution du label EPV est menée par des experts. L’appréciation et l’interprétation des critères d’obtention sont confiées à une commission nationale indépendante constituée de professionnels qui œuvrent en faveur des pratiques garantissant l’excellence au sein de leur propre activité. L'Institut supérieur des métiers est en charge d’assurer le secrétariat de cette Commission Nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant, et de l’instruction des demandes d’attribution du label.
 
Article : Bernard Fali
À voir