Atol

Lauréat innovation et commerce... … ou l’histoire d’un couple qui propose une nouvelle optique commerciale.

Quand ils se sont installés à Manosque en décembre 2008, Thomas et Lucrèce Baudoin se sont lancés un défi : faire de l’optique innovante en proposant de nouveaux services. Sept ans et deux embauches plus tard, le défi leur a permis de se démarquer dans un secteur où, à Manosque, les magasins sont presque voisins les uns des autres. « Ce qui, à l’échelle du bassin manosquin, ne signifie pas que le marché est saturé ; loin de là… », précise d’ailleurs Thomas Baudoin, co-gérant aux côtés de son épouse.


Pour se démarquer, la boutique située à l’angle de la Place Joubert et de l’avenue Giono a misé sur une innovation technologique de taille baptisé « visio-choix ». Cette colonne équipée d’un miroir et bardée de capteurs permet une adaptation parfaite de la monture en fonction du visage ; elle offre surtout la possibilité aux personnes ayant une forte correction de se voir avec différentes montures et de les comparer grâce à une vidéo. « Quand nous sommes arrivés, nous étions les seuls à proposer ce service », rappelle Thomas Baudoin. « Aujourd’hui, de nombreux confrères sont équipés et, de notre côté, nous faisons régulièrement évoluer notre matériel afin de rester en avance ».

C’est d’ailleurs dans la notion même de services que le couple d’opticiens innove également grâce notamment à des horaires d’ouverture les plus larges possibles : non-stop de 9 à 19 heures du mardi au samedi, et de 14h30 à 19h le lundi. Seule enseigne normée 9001 pour ses procédures, et 14001 pour le volet environnemental, la boutique est très axée sur les marques françaises, que ce soit pour les verres ou les montures. Et même pour la désormais célèbre seconde paire à 1 euro, on a droit à des verres français avec un certificat d’authenticité systématiquement remis aux clients.


Très impliqués dans la vie locale, Lucrèce et Thomas jouent, dès que possible, la carte de la proximité ; comme en 2008 pour la réalisation des travaux de la boutique. Et Thomas fait partie de l’ACAM (l’association des commerçants et artisans de Manosque) où il milite pour l’extension ou la modification des horaires d’ouverture afin de participer à la revitalisation du centre historique.

Voir la vidéo

 

Article : Damien Frossard

Photo : H-ACTU-PRESSE