Historique des indicateurs de la conjoncture économique dans les Alpes-de-Haute-Provence

Historique des indicateurs statistiques décrivant les dynamiques économiques du département des Alpes-de-Haute-Provence : exportations, immatriculations de véhicules, créations et défaillances d’entreprises, constructions de locaux et logements, emplois salariés, taux de chômage, nuitées touristiques, taux d’occupation...

Consultez les archives des indicateurs économiques décrivant les tendances conjoncturelles du département des Alpes-de-Haute-Provence (cliquer sur le titre de la rubrique pour accéder à l'historique correspondant) :
 
 

Commerce extérieur

Les exportations de produits jouent un rôle moteur de l'économie provençale-alpine. En progression de 2009 à 2012, elles reculent en 2013 et 2015. La balance commerciale du département (différence entre les exportations et les importations) est très largement excédentaire.

 

Consommation

Le nombre d'immatriculation de véhicules neufs est un indicateur pertinent de la consommation des ménages et des investissements des entreprises.
De 2010 à 2014, les immatriculaitons de véhicules s'inscrivaient en net recul, notamment en raison d'un ajustement technique suite à la fin des mesures incitatives. Depuis 2015, le nombre d'immatriculations repart significativement à la hausse.
 
 

Construction

Entre 2013 et 2015, à l'instar des tendances régionale et nationale, la surface de constructions commencées s'est sensiblement rétractée dans les Alpes-de-Haute-Provence. En 2015, le secteur a connu un plus bas historique avec une commande publique à l'arrêt et des constructions de logement à un niveau "plancher". En 2016, si la tendance semble être de nouveau à la hausse, le secteur est loin d'être dans une logique de rattrapage.

 

Emploi

Dans les secteurs marchands, le nombre d'emploi salariés s'est contracté entre 2009 et 2014. En 2015, le nombre d'emplois connait une hausse notable.

Depuis 2008, le nombre de demandeurs d'emploi dans les Alpes-de-Haute-Provence est en progression constante. La tendance est notamment plus marquée qu'en moyennes régionale et nationale. Néanmoins, la tendance à la hausse commence à s'inflechir depuis 2015.

Le taux de chômage a progressé de près de 4 points depuis 2008, frolant les 12 % de la population active départementale à la mi-2015. La tendance est à la stabilisation en 2015 et 2016.

 

Entreprises

Suite à la création du statut d'auto-entrepreneur en 2009 (devenu depuis micro-entrepreneur), le nombre de créations d'entreprises a fortement progressé en 2009 et 2010. Depuis, la tendance est à la baisse même s'il faut noter une hausse tendancielle des immatriculations d'entreprises individuelles (hors micro-ent.) entre 2013 et 2015.
Après deux années de baisse (2013 et 2014), les défaillances d'entreprises progressent en 2015. Depuis 2009, elles restent à un niveau élevé (de 150 à 200 par an).
 
 

Tourisme

Le nombre de nuitées touristiques totales (flux) s'est contracté de 2009 à 2012 pour de nouveau progresser en 2013.
Les nuitées hôtelières ont progressé de 2010 à 2012 et se sont ensuite inclinées en 2013 et 2014. La dynamique dans les campings est comparable.
 
 
 
 
Pour en savoir plus :