5e rendez vous de l’économie

Une décélération généralisée de l’activité

Une décélération généralisée de l’activité
 
 
« Dans un contexte international marqué par de fortes incertitudes (Brexit, marché chinois en berne...) et un essoufflement de la croissance européenne, le ralentissement de l'activité économique en France est limité par le soutien au pouvoir d'achat des ménages » dira Philippe Kiehl, directeur de la Banque de France, à l'occasion de ce 5e Rendez-vous de l'économie organisé à la Chambre de commerce et d'industrie.
Depuis près de trois ans, la CCI, en partenariat avec l’UDE et la Banque de France invite ses ressortisants et ses partenaires institutionnels, pour dresser un état des lieux semestriel de l'économie départementale et présenter la conjoncture internationale, nationale, régionale et départementale. « Après un premier semestre à la croissance modéré (plus 0,2 %), l'activité a progressé en France de 0,3 pour cent au troisième trimestre 2018, grâce à la reprise de la consommation des ménages » ajoutera Philippe Kiehl. Reste que dans la région PACA et dans les Alpes de Haute-Provence, l'emploi et le chômage (11% dans le 04 !) se sont stabilisés, malgré une contraction de l'emploi intérimaire, une première depuis 2015. A noter aussi quelques points positifs comme le niveau des exportations intracommunautaires, soit plus 5,4 % pour les AHP, plus 2,8 % pour la région et 5,5 % pour l'ensemble de l'hexagone.
 
Climat d'affaires dégradé
 
Philippe Kiehl rappellera aussi que le CICE a profité à 2108 entreprises bas-alpines à hauteur de 23 millions euros. Pour les effets collatéraux des manifestations Gilets jaunes, pas de catastrophisme : « Très peu demandes de délais de paiement ou d'aménagement impôt, aucune flambée des impayés ». Au niveau des cotisations URSSAF, une vingtaine d’entreprises seulement ont montré des défaillances (moins 3,5 % sur le comparatif annuel). Le crédit octroyé aux entreprises est en hausse de 7 pour cent. Hausse également de l’épargne des ménages (plus 3,6 %) alors que le surendettement affiche une baisse de moins 28 pour cent en 5 ans, soit moins 5 % par rapport 2017. « On note une progression des volumes d’affaires en 2018 relèvera Laurent Pomès de l'Observatoire économique de la CCI, au vu de l'enquête trimestrielle conduite auprès de 690 établissements, mais aussi une décélération généralisée de l’activité par rapport à 2017 qui se traduit par un climat des affaires dégradé, un manque de visibilité à court terme mais un maintien et progression des emplois permanents ». « On doit regretter que le commerce local de proximité soit talonné par l'e-commerce notera à son tour Didier Long, président de l'UDE, et une dégradation des délais de paiement 60 jours au lieu de 30 ».
Enfin côté tourisme, on enregistre une dynamique de l'investissement concernant les hôtels-restaurants. Un bon bilan de l'activité touristique en 2018, même si l'activité est en baisse par rapport à 2017. Les derniers éléments statistiques pour l'hiver 2019 font état d'une augmentation de fréquentation de la population étrangère et d’un panier de consommation moyen plus élevé. 
 
« Il ne faut pas manquer la réforme de l'apprentissage conclura Daniel Margot, président de la chambre de commerce et d'industrie des Alpes de Haute-Provence. La moitié des entreprises embauche les apprentis qu’elles ont formés et on a toujours du mal à recruter ».
 
Article : Bernard Fali
À voir

CCIT

Votre contact :

CCI des AHP
Tél : 04 92 30 80 80
Mail : accueil@digne.cci.fr